Petite retranscription d'une "légende d'œuvre":

Soit "Air de Paris-1919", œuvre réalisée par M.Duchamp, véritable contenant d'un gazeux esprit d'exaltation.
1919, année de "la fin des déplaisirs", inaugurant une ère parisienne inédite de liberté et de partages...

Soit cette série d'œuvres de A.S Hubert, toiles contenant encloses les séquences d'atelier exaltées, qui ont fait chavirer le tableau en dehors de sa dimension partageable.

Pour ne rien perdre de cette énergie précieuse, A.S Hubert collecte les toiles-témoins, composant une circonvolution de pliages autour de cette mémoire énergétique de la création. Scellé sous un point de cire, le tableau se fait sculpture ou carnet, contenant de son secret gazeux, organisme au creuset duquel les dépôts d'atelier construisent

un alphabet inédit.
Pour inspirer, il faut voir à travers...


Stéphanie Katz - extrait de l’installation le poids de la peinture, 2019